Éclatement des familles

Pour presque toutes les histoires sino-canadiennes, les familles séparées géographiquement ont été communes. Maris et femmes vivant d’un bord à l’autre de l’océan, unis par un rêve commun d'une vie meilleure pour leurs enfants. Pères ou mères voyageant en recherche de travail et de nouvelles possibilités, laissant des êtres chers derrière eux. Fils et filles grandissant en connaissant un parent seulement par le biais de photographies et de l'argent envoyé de loin pour soutenir leur scolarité. Perte et solitude, amour et ressentiment, mais aussi indépendance et liberté – émotions difficiles accompagnant la relation à distance rendue possible par des liens puissants de confiance, d'obligation et de devoir.