Discrimination

Qui dans le passé devrions-nous célébrer - ceux qui ont bénéficié de l'injustice, ou ceux qui ont été injustement traités, qui ont lutté pour rendre le monde juste?

En 1872, la province nouvellement formée de la Colombie-Britannique a tout de suite pris les droits de vote des Chinois. Les politiques de la suprématie blanche ont imaginé un «blanc» Canada qui les effacerait et le peuple des Premières nations qui étaient déjà ici, sur le territoire où nous vivons maintenant.

À partir de ce moment, les Sino-Canadiens se sont battus pour être traités en égaux, luttant aux côtés des autres contre la discrimination et l'exclusion. Ils ont résisté à l'état de seconde classe imposé par la suprématie blanche, et en faisant que le Canada les traite équitablement, en forçant le Canada à devenir un lieu plus juste. Quelquefois, cela signifiait contester la discrimination, et d'autres fois, il s'agissait tranquillement de surmonter les obstacles ou créer des événements et des organisations où les Canadiens d'origine chinoise pourraient être en sûreté et sécurisés.

Les Canadiens d'origine chinoise se sont réunis ensemble pour engager les meilleurs avocats pour combattre les lois discriminatoires. Ils ont organisé des équipes sportives de Canadiens d’origine chinoise pour prouver qu’en jouant avec les mêmes règlements, ils étaient aussi bons ou meilleurs. Partout où les Canadiens d’origine chinoise ont été victimes de discrimination injuste, ils ont essayé de rendre leur vie et celle des autres meilleure.