La ruée vers l’or de la rivière Fraser

L'or est découvert dans la vallée inférieure de la rivière Fraser, en 1857. Dans l'année qui suit, des milliers de mineurs rejoignent la ruée vers l'or en Colombie Britannique. Le premier groupe d'immigrants chinois de San Francisco débarque à Victoria en juin 1858. Peu de temps après, des ouvriers chinois arrivent plus directement de Hong Kong à la recherche d’une vie meilleure dans la Gum Shan (la « montagne d'or »). À l'époque des pionniers, le manque de main d’oeuvre force le gouvernement colonial à faire appel à des entrepreneurs chinois qui recrutaient des travailleurs chinois pour construire des sentiers et des chemins de roulage, des marais de vidange, creuser des fossés ou encore d'autres sortes de tâches éreintantes. La période prospère de la ruée vers l'or se termine principalement en 1865, la Colombie Britannique connaissant alors des conditions économiques défavorables. Un nombre croissant de travailleurs blancs au chômage commencent à accuser les Chinois de voler leur emploi, du fait de leur volonté à travailler de plus longues heures pour des salaires moindres. Les hostilités dirigées contre les Chinois immigrants apparaissent en Colombie Britannique dans la fin des années 1860, et se multiplient au début des années 1870.