Intégration socio-économique

Le gouvernement fédéral a encouragé la tolérance et le respect de la diversité ethnique en adoptant la Déclaration des droits, la Loi sur les langues officielles, la Loi sur le multiculturalisme et la Charte des droits et libertés. La plupart des immigrants chinois de l'après-1967 chinois se sont facilement adaptés au mode de vie canadien et sont pleinement intégrés dans la société d'accueil. À Victoria, par exemple, les associations occidentales tels que le Kiwanis ou la Grande Loge de la Franc-maçonnerie inclut des membres chinois alors que des organisations chinoises telles que le Victoria (Chinatown) Lions Club, Lioness Club, et l'Association Chinoise du Commerce comprennent de nombreux membres actifs occidentaux. Entrepreneurs chinois et occidentaux forment des partenariats dans la promotion immobilière, dans le commerce et dans des activités industrielles. Les mariages mixtes deviennent communs, en particulier parmi les jeunes générations. Des Canadiens chinois sont nommés pour servir dans l’armée, à des grades de lieutenant-colonel honoraire ou de colonel militaire des forces de réserve. Six Canadiens chinois ont été élus chanceliers à l'université : Dr. Robert Lee de l'Université de Colombie Britannique (1993-1996); Dr. Milton Wong (1999-2002) et Dr. Brandt Louie (2005-2011) de l'Université Simon Fraser ; Dr. Ron Lou-Poy de l'Université de Victoria (2002-2008) ; Dr. Vivienne Poy de l'Université de Toronto (2003-2006) et le Dr. Raymond Chang de l'Université Ryerson (2006-).