Exclusion

Comme les taxes d’entrée par tête n’ont pas réussi à freiner l'immigration chinoise, le gouvernement fédéral adopte une loi en 1923, qui interdisait tout simplement toute personne d'origine chinoise d’immigrer au Canada. Au cours de la période d'exclusion de 1923 à 1947, de nombreux Chinois au Canada durent supporter les privations de la séparation avec leur famille en Chine. Le recensement de 1941 rapportait qu'environ 47% des 35.000 Chinois au Canada vivaient dans 5 régions métropolitaines: Vancouver (7.880), Victoria (3.435), Toronto (2.559), Montréal (1.865) et Winnipeg (762). Plus de 90% des Chinois de région métropolitaine résidaient dans et à proximité du Chinatown. Les immigrants chinois provenaient principalement de 8 comtés en Chine, sur la côte ouest du Delta de la Rivière des Perles dans la Province du Guangdong: 66% de Siyi (Quatre comtés), 16% de Sanyi (Trois comtés), 9% du comté de Zhongshan, et les 9% restants de divers autres comtés.